Un départ vers 8h00 pour éviter les grandes chaleurs et vous voici partis sur un chemin au détour du puits du village pour la traversée d’Ouest en Est de l’île. Des arbres «grésillia», une plaine de raphias, du manioc, du lingoza (graine rouge et noire), des plantes qui soignent les blessures, le fruit de la fougère Tsitrapanga qui sert pour les soupes chinoises et de nombreuses autres espèces végétales et florales que vous découvrirez au fur et à mesure de votre marche. Après avoir traversé des rizières, puis le barrage, la marche se déroule en forêt primaire «Añalan-Janhan» où les eucalyptus donnent le ton, les pas se font dans d’étroites sentes où vous découvrirez également ce drôle d’oiseau, le drongo noir avec sa queue fourchue et sa houpette ou des papillons multicolores.
Bien d’autres découvertes avec cette escapade puisque le palissandre se dévoile au bord d’un sentier de sable ou le « Penjy », sorte de longues tiges, fibres végétales qui servent à tresser des nattes ainsi que d’autres objets artisanaux. Nous arrivons sur la mer où la baignade vous attend ou bien la pêche aux tek-tek, délicieux petits coquillages (comme les tellines) que vous dégusterez le soir à l’apéritif. Le retour de la côte Est se fait par 4×4 après le pique-nique ou le repas sur place.

Durée : la journée, env. 3h00 de marche

Difficulté : Facile.


Dans la foulée de la traversée Est/Ouest, nous traversons le village d’Ambohidena, sa vanille et son exploitation de l’eucalyptus et de la quinine, puis la fôret primaire d’Ambohidena, ses orchidées et ses multiples espèces botaniques endémiques. Puis de lagunes en dunes de sable, nous rejoignons le Lac Noir, lieu « fadi », sacré pour la population environnante. Sarcelles et canards sauvages, ambiance irréelle et sentiments de bout du monde…

Durée : la journée, env. 4h00 de marche

Difficulté : Facile.

randonnéespédestres-îlesaintemarie-madagascar-2

Tôt le matin, on part durant 3/4 d’heure vers le Nord en 4×4 pour arriver au départ de la randonnée. Deux arrêts sur ce parcours pour des points de vue superbes.
Ensuite, c’est la marche de criques en criques pour découvrir un paysage surnaturel,des langues de sable blond, une mer vert translucide, un décor digne de la Bretagne et quelques coraux, porcelaines, coquillages et petits poissons pour agrémenter la randonnée. Entre plage et terre, la vanille, des arbres du voyageurs, le roi des oiseaux tout noir dont la tête est surmontée d’une aigrette, le chant du coucou, vous finirez sur une dune pour pique-niquer, vous baigner et vous rincer dans l’eau de la rivière qui vient mourir dans la mer. Retour au coucher du soleil.

Durée : la journée, env. 5h00 de marche

Difficulté : Facile.

UNE INCURSION SUR LA GRANDE TERRE

Départ 6h30. La traversée en bateau se fait en 45 minutes. Arrivés sur la plage, un guide vous mènera à la grande cascade qui est en fait au nombre de trois. Nous pouvons l’apercevoir de Sainte-Marie. Une heure de pirogue pour remonter la rivière Manompana qui veut dire « les deux à la fois » selon une légende. Puis ce sont trois heures de marche, dénivelés faciles avec quelques réelles difficultés si la pluie a détrempé le parcours car nous traversons des zones de rizières importantes où nous en avons jusqu’aux genoux. Autres passages délicats, la traversée des rivières font de cette marche, une véritable aventure qui ressemble à une expédition dans la jungle.
Cette marche est plus simple en été. Mais le paysage est magnifique, la découverte de différentes essences de bois, et des plus rares comme le bois de rose ou le palissandre, des oreilles d’éléphant, des vintanos, des palmiers multipliants, des ravenalas (l’arbre du voyageur) simples ou rares dont la différence se voit au tronc.
Des oiseaux, martin-pêcheur, tisserand, hirondelle, épervier, sont à percevoir ou à entendre comme les crécelles. Durant cette escapade, avec un peu de chance de lémuriens, des Makis dont on aperçoit les traces de passage sur les bambous qui ont été dévorés … Puis nous arrivons à la première cascade où nous faisons soit un arrêt pour déjeuner, soit une courte pause pour repartir pendant 3/4 d’heure à la découverte des deux cascades suivantes. La dernière, une possibilité de se baigner récompense tous les efforts…
Nous redescendons en deux heures puis une heure de pirogue en suivantla mangrove pour atteindre Manompana. et repartir pour Sainte-Marie en bateau.

Durée : Une journée, 4 à 5 heures de marche

Difficulté : Facile ou quelques petites difficultés, selon la météo.

randonnéespédestres-îlesaintemarie-madagascar-4

Share