La baleine à bosse (Megaptera novaeangliae), mégaptère, est une espèce de baleine à fanons. C’est un mammifère cétacé de grande taille : les adultes atteignent habituellement 13 à 14 mètres de long et pèsent en moyenne 25 tonnes. La baleine à bosse effectue des sauts spectaculaires hors de l’eau, possède de longues nageoires pectorales et son chant est très élaboré. Elle vient à Sainte Marie entre juillet et septembre. On en voit certaines, retardataires, jusqu’à fin novembre. Les baleines à bosse sont reconnaissables par leur corps imposant avec le dessus de l’animal entièrement noir, le dessous plutôt blanchâtre. La tête et la mâchoire inférieure sont couvertes de petites protubérances appelées tubercules, caractéristiques de l’espèce.

La grande nageoire caudale, noire et blanche, sort largement hors de l’eau quand la baleine plonge.
Le bord postérieur de cette nageoire est ondulé]. Les dessins de cette nageoire sont propres à chaque baleine et peuvent servir à son identification individuelle.

Chaque nageoire pectorale (également noire et blanche, et d’un dessin propre à chaque individu) peut atteindre jusqu’au tiers de la longueur du corps. C’est beaucoup plus que chez n’importe quel autre cétacé.

Quand la baleine à bosse fait surface et expulse par son évent l’air provenant des poumons, le souffle provoque un nuage pouvant atteindre 3 mètres, en forme de chou-fleur.

L’aileron dorsal apparaît hors de l’eau peu après l’émission de ce souffle. Il continue à être visible quand l’animal fait le dos rond pour amorcer une plongée, mais disparaît avant que la nageoire caudale émerge.

La baleine à bosse possède des sillons ventraux et des fanons, sorte de sillons parrallèles qui vont de la mâchoire inférieure jusqu’au nombril (à peu près jusqu’à la moitié du ventre de l’animal).
Les fanons sont des productions cornées de la lèvre qui filtrent et retiennent les proies alimentaires.
La baleine à bosse possède 270 à 400 fanons de couleur sombre disposés de chaque côté de la bouche.
Les femelles sont plus grosses que les mâles. Les femelles portent un lobe (qui fait défaut chez les mâles) d’environ 15 centimètres de diamètre dans leur région génitale. Cela permet de distinguer les mâles des femelles si l’on peut voir le dessous de la baleine, car le pénis du mâle reste en revanche presque toujours caché dans la fente génitale. Les baleines mettent généralement bas tous les deux ou trois ans. La gestation dure onze mois environ]. Il arrive parfois que certaines femelles se reproduisent deux années de suite.

Le baleineau mesure dès la naissance 4 à 4,5 mètres et pèse environ 700 kilogrammes. Il est exclusivement allaité par sa mère pendant les six premiers mois, puis il continue à être allaité tout en commençant à se nourrir par lui-même pendant les six mois suivants. Les baleineaux quittent leur mère au début de leur seconde année, quand ils mesurent classiquement 9 mètres de longueur.

Les jeunes atteignent la maturité sexuelle vers l’âge de cinq ans. La taille adulte définitive est atteinte peu après. Celle-ci est communément de 15 à 16 mètres pour les mâles et de 16 à 17 mètres pour les femelles, pour un poids de 40 tonnes. Le plus grand spécimen découvert mesurait 19 mètres et ses nageoires pectorales 6 mètres]. Les baleines à bosse peuvent vivre de 40 à 100 ans.

(source wikipédia)

Share